Monsieur le ministre de la défense nationale,

J'ai l'honneur de vous exposer ma situation, je suis marié avec une veuve, laquelle avait une fille. Mon père a épousé cette fille. Donc mon père est devenu mon gendre, puisqu'il a épousé la fille de ma femme. Ma belle-fille est devenue de ce fait ma belle-mère.

Ma femme et moi avons un fils. Cet enfant est le fils de la mère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père et mon oncle puisqu'il est le frère de ma belle-mère.

Mon fils est donc mon oncle, quand à la femme de mon frère, elle a un garçon qui est mon petit-fils, puisqu'il est le fils de la fille de ma femme. Ma fille se trouve donc être ma mère puisqu'elle est la femme de mon père. Par conséquent, je suis le frère de mon petit fils.

Comme le mari de la mère d'une personne est le père de celle-ci, je suis donc le père de ma mère et le frère de son fils. Je suis donc mon propre grand-père.

J'ai donc l'avantage, monsieur le ministre, de vous demander de m'accorder un sursis d'incorporation vu que le règlement militaire interdit que le père, le fils et le petit-fils soient mobilisés ensembles.

Cordialement....