Je relaie ce texte ici, envoyé par une personne qui m'est chère, dont par contre je ne souhaite pas révéler le nom (elle se reconnaitra, peut-être).

Bref, je vous invite à lire et à commenter, tranquillement, ce qui suit. Après vous n'aurez plus qu'une chose à faire : agir !

Lire la suite